Je me fais masser

Un Site Web, Comment Faire, Pour Quoi Faire ?

Un.e praticienne ou praticien agréé·e FFMBE sur 4 possède un site web. Est-ce un luxe, un gadget ou un allié ? La plupart d’entre nous préfèrent poser leurs mains sur une table de massage plutôt que sur un clavier. Pourtant, les outils numériques touchent une clientèle qu’aucun flyer, aucune page Facebook ne peut égaler. À condition d’apprivoiser les codes du web. Entrons dans le monde HTML sur la pointe des pieds.

C’est le printemps, prenons soin de notre outil de travail : nous.

Notre corps est notre outil de travail et à prendre soin des autres, nous oublions parfois de prendre soin de nous. Alors, profitons du printemps, et du renouveau qu’il apporte, pour nous libérer des surcharges emmagasinées durant l’hiver et pour nous faire du bien.
Myriam Masini, masseuse et naturopathe, nous rappelle quelques moyens simples pour sortir de notre hibernation, nous remettre en mouvement, libérer notre esprit, alléger notre corps et l’aider à se détoxiner :

Comment reconnaître un bon massage ?

Il n’y a aucune comparaison entre le massage d’une personne de 75 ans qui recherche un peu de bien-être dans un quotidien fait de petites douleurs, celui d’un actif de 30 ans qui aspire à un moment de relaxation et de retour sur soi ou, celui d’un sportif de 50 ans qui vient se faire masser des mollets de campeur trop contractés.

Y a-t-il des contrindications en matière de santé ?

Le massage bien-être ne présente pas de contre-indication pour une personne en bonne santé. Et, cette activité ne relève pas de la sphère médicale. Néanmoins, votre masseur est formé pour identifier les précautions à prendre. En cas de contrindication, il vous dira qu’il ne lui est pas possible de vous masser. Pour votre part, en prenant rendez-vous pour un massage bien-être, vous déclarez -de fait- que votre santé vous permet de le recevoir. Si vous avez un doute, si vous vous connaissez une maladie, il vous appartient de consulter votre médecin traitant.

70 ans et plus : le massage est-il indiqué ?

Certes le massage est essentiel à tout âge. Mais voilà plus de 4000 ans que preuve est faite :  il s’impose particulièrement avec le vieillissement, quand le corps perd certaines capacités à s’auto régénérer et que s’accumulent les petites usures. Il devient ainsi indispensable, pour se préserver, de s’offrir des zones de confort dans un quotidien quelquefois chagrin.

femme recevant un massage du dos

À quelle fréquence se faire masser ?

La fréquence de massage se détermine en fonction des objectifs que vous vous fixez. Dans certains cas une séance seule peut répondre à vos attentes. D’autres fois, il faut envisager une mini cure, avec plusieurs séances rapprochées. Parfois, seule la régularité sera salvatrice, à raison d’une fois par semaine, ou d’une fois par mois.

Un massage, avant ou après le sport ?

Nous avons tous en mémoire les images de ces coureurs du tour de France qui, à l’issue de l’étape, accordent une interview alors qu’ils sont allongés sur le banc de massage. Pour autant, faut-il en conclure que le massage vient nécessairement après la séance de sport ?

Quel est le bon moment ?

Pour un massage sportif ou centré sur le musculaire et les contractures, peu importe le moment de la journée. Il n’y a pas d’enjeu. Allez-y comme vous iriez chez le kiné. Il en est de même pour un court massage de décontraction, tel que le massage assis, qui peut être reçu en tout lieu, en tout moment. En revanche, pour tout autre massage, veillez à le positionner au mieux dans votre emploi du temps.

Dans quelle tenue recevoir un massage ?

Le massage à l’huile, sur la peau, nécessite que vous soyez tout ou partie dénudé. L’huile facilite le mouvement des mains du masseur et évite que des gestes répétitifs ne conduisent à une irritation mécanique de l’épiderme. Par ailleurs, certaines cultures de massage confèrent à l’huile des propriétés spécifiques qui font partie intégrante du soin. Il en est ainsi, par exemple, de l’huile de sésame, réputée bénéfique pour la peau et les articulations, et employée par les masseurs ayurvédiques.

homme massant sur chaise ergonomique

Masseuse ou masseur ?

Dans différents pays, selon les cultures et les modes de transmission, le massage apparaît tantôt comme un métier féminin, tantôt comme une profession dédiée aux hommes. En France, la profession est très majoritairement féminine. Pourtant, les styles, techniques et traditions de massage, orientales comme occidentales, ne font nullement la distinction entre masseur et masseuse. Elles ne mobilisent ni force ni aptitude particulière conduisant à prendre en considération un supposé potentiel lié au genre. Le jeu est donc ouvert. C’est à vous de choisir si vous souhaitez être massé par un homme ou par une femme.

massage en cabinet

Massage en cabinet ou à domicile ?

Les masseurs indépendants proposent souvent le choix entre une intervention dans leur propre salle de massage, et une prestation à votre domicile. Certains peuvent être spécialisés dans le massage à domicile ou intervenir pour des réseaux commerciaux ayant cette spécialité (Aladom, Wecasa, Urban…).

La technique qui vous convient. Comment la choisir ?

D’origines diverses, il existe un très grand nombre de techniques de massage. Elles sont orientales ou occidentales, de confort ou de santé, ciblées ou holistiques. Elles peuvent être associées à des cultures, à des approches de la santé, à des conceptions du bien-être. Elles sont quelquefois empreintes d’habillage marketing ou liées à des packagings touristiques. Alors, comment s’y retrouver ?

Qu’attendre du massage ?

Vous avez tout à gagner à venir devant votre masseur avec une idée de vos attentes. Exprimer votre besoin vous aidera à choisir le professionnel à même d’y répondre. Cela vous permettra de lui indiquer un chemin. Cela favorisera votre capacité à évaluer la prestation que vous avez reçue. Car souvent, vous abandonnerez la salle de massage un tantinet hébété, en quelque sorte shooté de vous-même et du lâcher prise. Vous ne serez pas dans la meilleure des positions pour évaluer ce que vous venez de vivre.

massage énergie bienfaits du massaage

Peut-on améliorer son équilibre énergétique ?

Le rééquilibrage énergétique et électromagnétique du corps est certainement l’intention la plus générique et la plus évidente du massage. Elle n’en est pas moins la plus délicate à exprimer en une technique repérée et stabilisée. Il est donc essentiel de bien faire la part entre les effets d’annonce d’apprentis magnétiseurs, et la réalité des techniques de massage.

Le massage thaï traditionnel

C’est assez rare pour être souligné : voici un ouvrage qui, par sa construction et son illustration, peut permettre une première approche pratique du massage thaï. Une belle tradition de massage, tout en pression, puisqu’habillé et sans huilage.

La méthode Knap

Gëorgia Knap appartient à l’histoire de la massothérapie. Son œuvre vaut pour son caractère précurseur. Elle demeure tout autant d’actualité car au fond le corps humain n’a pas véritablement changé depuis… un siècle.

Les points trigger

Comme leur nom l’indique, les points gâchettes sont à la fois cause de douleur et source de détente.

Les bienfaits du toucher. La preuve par 250.

Les bébés prématurés ayant reçu des massages prennent 47% de poids supplémentaire par rapport aux autres. Voici une des 250 conclusions d’études ou observations que nous commente Tiffany Field dans son ouvrage « les bienfaits du toucher », Payot 2017. Elle nous démontre le caractère indispensable du toucher. Du premier âge jusqu’au dernier.

Le corps s’éveille

Cet ouvrage fort bien écrit nous offre une porte d’entrée à la fois concrète et sensible dans l’univers des masseurs·ses.

L’art du toucher

Le toucher pour le toucher. Le toucher comme un art. Voici ce que défend Christian Hiéronimus, concepteur du “toucher créatif”

L’univers de l’ayurvéda

L’ayurvéda est à la fois un monde et une histoire. Voici une sélection de trois ouvrages de Kiran Vyas, l’un des principaux contributeurs du renouveau de l’ayurvéda, en France comme en Inde.