Fondée en 2005

Infolettre Avril 2021

Certes, nous nous serions volontiers passés de ce mois d’avril. Mais c’est le printemps, et la FFMBE vous en fait la démonstration. Haut les cœurs !

Participez à l’écriture du futur code de déontologie des masseur·se·s.

Le conseil d’administration de la FFMBE a décidé d’ouvrir un chantier afin d’améliorer l’écriture et d’élargir le contenu de l’actuel code de déontologie. La commission praticiens a élaboré un projet ambitieux : en faire le code de déontologie de toute la profession de masseur·se, praticien·ne en massage bien-être. Un premier texte a été rédigé. Mais répond-il à vos attentes ? A vous de nous le dire, en participant au forum de discussion.

Nous attendons vos contributions, critiques, exclamations, interrogations, revendications, contestations. Seul le débat contradictoire fera de ce code, LE code de déontologie de tous les masseur·se·s.

>>>  Débattre autour du projet de code de déontologie

C’est le printemps, prenons soin de notre outil de travail : NOUS.

Myriam Masini, naturopathe, nous a concocté une liste de bonnes résolutions printanières pour prendre soin de nos corps, et esprits, de masseur·se. Rien de très compliqué, juste de bonnes pratiques, simples, presque évidentes : mais êtes-vous si certain·e de cocher toutes les cases ?

>>> Lire l’article de Myriam et prendre soin de vous.

Retour à la vie d’avant : ce sera pour après

Selon un article mis en ligne par l’Institut Pasteur ce 6 avril, il faudrait que plus de 90% des adultes soient vaccinés afin que, à l’automne, nous puissions relâcher complètement les mesures de contrôle de la pandémie de Covid-19. Cela nous dit, en creux, que nous ne terminerons certainement pas l’année 2021 sans que soient maintenues certaines restrictions. L’institut estime qu’il sera nécessaire de minorer de 15 à 27% le taux de transmission dans la population. À titre de comparaison, durant le premier confinement (le plus dur) le taux de transmission avait été réduit de 80%.

Les mesures nécessaires seront donc beaucoup plus légères, mais néanmoins réelles.

Confinement et code APE : une discordance juridique de plus

Dans notre article « Les consignes gouvernementales et l’esprit des textes », nous vous donnons une vision la plus complète, et la moins manichéenne possible, du décret n° 2021-384 du 2 avril 2021, qui fixe les règles du confinement. À sa lecture, plusieurs d’entre-vous nous ont interpellé sur le fait que nous ne tenons pas compte de votre rattachement à tel ou tel code APE. Contrairement à ce que préconise notre partenaire, l’UPSME, qui distingue les professions sous code APE 9604Z (entretien corporel) de celles sous code APE 8690F (activités de santé humaines non classées par ailleurs) ou 9609Z (autres services personnels non classés par ailleurs). Clarifions le sujet :

Aucun article du décret ne se réfère au code APE pour définir la ligne de partage entre les activités autorisées et celles proscrites. Ce texte fonde la distinction sur la nature de l’activité (soin ou non) et sur son lieu d’exercice (ERP autorisé à ouvrir ou non). Dans ce contexte, le code APE ne constitue qu’un indicateur de l’activité, sans pour autant avoir une réelle valeur de caractérisation de celle-ci. Ainsi, nombre de masseurs constatent qu’ils ont été rattachés sans explication de l’URSSAF à une diversité de codes APE. Par ailleurs, nombre de professionnels sont praticiens de plusieurs disciplines, relevant de divers code APE, tout en n’étant rattachés qu’à un seul code.

En revanche, les services des impôts se réfèrent au code APE pour dire si vous êtes éligible, ou non, au fonds de solidarité. Ainsi le code APE 9604Z ouvre droit au fonds de solidarité. Ce qui fait dire à certaines administrations que s’il est éligible, c’est que cette activité est interdite durant le confinement. Ce qui relève pour le moins d’un raccourci juridique.

Annuaire France massage® : plus de 370 praticiens référencés

Il commence franchement à avoir de l’allure cet annuaire France massage : diversité de pratiques, couverture France entière, richesse des informations et des illustrations. À n’en pas douter France massage® sera très vite en tête des réseaux de promotion des professionnels du massage en France.

La FFMBE va ajuster le calendrier de parutions publicitaires de sorte qu’il s’adapte aux échéances du confinement. Ainsi, dès le retour à un libre exercice des activités de massage, les professionnels référencés sur France massage® bénéficieront pleinement de la visibilité offerte par l’annuaire. Quant à vous qui n’êtes pas encore référencé : il vous reste trois semaines pour rejoindre le réseau. Une façon positive de mettre à profit votre désœuvrement passager.

>>> Voir et rejoindre l’annuaire France massage®

Un service en ligne gratuit pour la gestion comptable de votre micro-entreprise

Notre partenaire, l’UPSME, vient de lancer GEST’ME un service en ligne pour la gestion comptable de votre micro-entreprise : gestion des devis et factures, base de données clients, livres de comptes, graphiques de gestion, coffre-fort numérique. Cette caisse à outil vous permet de structurer et d’automatiser entièrement toute votre gestion de micro-entreprise.

La FFMBE finance votre accès à GEST’ME. Ce service est ouvert, sans supplément de cotisation, à tous les adhérents de la fédération. Si vous ne l’avez déjà, demandez votre code d’accès à Deborah : contact@ffmbe.fr

Félicitations à l’UPSME et à Eric Mattei pour cette belle initiative.

Un site web, comment faire, pour quoi faire ?

Vous avez en projet de créer votre site internet professionnel. Ne vous lancez pas sans avoir lu l’article, très instructif, de notre ami masseur Erik Brissot. Il vous propose un tour d’horizon du sujet. Une mine de conseils pratiques. Ce papier de fond deviendra sans nul doute un incontournable de notre base documentaire.

>>> Lire l’article d’Erik et maîtriser votre projet de site web

A lire ou relire

Le nouveau site internet de la Fédération, www.ffmbe.fr, a été enrichi d’une importante base de ressources documentaires. Outre les articles déjà en ligne sur le précédent site, vous y trouverez dix années d’archives de notre ancien magazine papier, la Massagère, ainsi que la reprise de tout le contenu éditorial du site jemefaismasser.fr. Ces documents conjuguent différents niveaux de rédaction : certains plus particulièrement destinés à un public de professionnels avertis, d’autres largement accessibles au grand public.

Merci à tous les contributeurs de ce projet. Et n’hésitez pas à prendre votre plume, ou à nous signaler des articles qui mériteraient d’être présents dans notre base documentaire.

Notre sélection du jour. Articles à lire ou relire :

>>> Mon entreprise peut-elle payer mes massages ?

>>> Le massage-bien-être dans le monde : le Canada

>>> La science confirme-t-elle les bienfaits du massage ?

Source

Par  Joël DEMASSON, Président de la Fédération Française de Massages Bien-Être ( FFMBE)

Table des matières

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x