Fondée en 2005

Se former au métier de masseur.se, praticien.ne en massages bien-être

La formation initiale au métier de masseur·se, praticien·ne en massages bien-être s’effectue dans l’une des trente écoles agréées par la Fédération. À l’issue du cursus, les écoles délivrent un certificat de formation attestant que le stagiaire a suivi un cursus agréé FFMBE.

La démarche de la Fédération consiste à conjuguer, d’une part, la liberté des écoles à enseigner les techniques de leur choix, et, d’autre part, le respect de fondamentaux communs à toute la profession. Ces fondamentaux sont de trois ordres :

Fondamentaux quantitatifs :

tout cycle de formation initiale doit comporter au moins 200 heures d’enseignements, 90 heures de pratique attestée et 10 heures de pratique
supervisée. Chaque école étant libre de définir ses propres niveaux quantitatifs, les cycles proposés comportent souvent un nombre d’heures plus élevé que les minimas fixés par la Fédération. L’examen final du cycle de formation doit comporter au moins un modèle et deux examinateurs.

Fondamentaux qualitatifs :

le contenu pédagogique des cycles doit désormais respecter la structure du référentiel métier de masseur·se, praticien·ne en massages bien-être, qui s’organise en trois blocs de compétences :

Fondamentaux juridiques – ceux-ci doivent être respectés par les organismes de formation :

Pour trouver un organisme de formation professionnelle agréé >>> consultez l'annuaire