Fondée en 2005

Tendance bien-être

La recherche du bien-être et de l’harmonie représente une tendance majeure de la société.

Tendance bien-être

La recherche du bien-être et de l’harmonie représente une tendance majeure de la société. Le stress est ainsi considéré comme le fléau du monde occidental par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Pour le combattre, on note la percée, en Occident – et plus particulièrement en France qui comble son retard en Europe –, de nombreuses approches globales du corps au moyen de techniques, de méthodes ou de disciplines variées. Celles-ci sont au carrefour de la psychologie, de la science et de la philosophie, et ont souvent débouché sur une façon nouvelle de voir la vie !

C’est tout un état d’esprit exprimé par des mots-clés qui reviennent souvent : développement personnel, travail sur soi, harmonie, ouverture d’esprit, maturité, générosité, réceptivité et envie d’établir des relations humaines. Dans le même temps, le recours aux médecines alternatives, souvent inspirées par la sagesse orientale, augmente aussi bien chez les malades que les bien-portants : au-delà de l’effet de mode actuel, il s’agit sans doute d’une tendance irréversible.

« Le nouveau siècle s’achemine vers une synthèse des différentes médecines sous le signe du corps et de l’esprit. » David Servan-Schreiber

On assiste à une professionnalisation de plus en plus poussée des intervenants sur les marchés du bien-être, malgré certaines dérives inévitables. Ainsi qu’à une vulgarisation du secteur grâce, entre autres, à l’explosion des « coffrets-cadeaux », qui ont permis d’ouvrir le monde du massage-bien-être aux catégories les plus modestes, et grâce à Internet. Le massage assis sur le lieu de travail est devenu un concept à la mode. Les premiers lieux de détente pour les salariés, conçus en dehors de leurs bureaux, permettant de courtes pauses ou siestes, font leur apparition. À l’heure des suicides au travail chez certains grands groupes, le stress au travail retient davantage l’attention des pouvoirs publics.

Conscients de l’importance que revêt la recherche du bien-être dans leur vie professionnelle, sociale, familiale ou personnelle, les Français font de plus en plus d’efforts pour se maintenir en bonne santé et être en forme. Le recours aux médecins et aux médicaments tient une place croissante dans leur vie. La vitalité devient indispensable, la maladie est de moins en moins bien acceptée, de même que la douleur physique ; la lutte contre le vieillissement se généralise, favorisée par les promesses scientifiques. Pour échapper au stress, les Français utilisent des moyens de plus en plus diversifiés : l’hygiène, la diététique, la prévention, la pratique sportive, les courtes escapades de week-end, les consultations de « psy », les stages de thérapie comportementale et, bien sûr, la relaxation et les massages- bien-être.

La redécouverte du corps n’est pas seulement destinée à améliorer l’image que l’on donne de soi, mais aussi celle qui participe au bien-être de son propriétaire : elle s’accompagne d’une recherche de l’équilibre et de l’épanouissement personnel. Au-delà, c’est la recherche de l’harmonie entre le corps et l’esprit dont il s’agit. Les valeurs spirituelles mélangent ainsi un fond de catholicisme avec des morceaux de bouddhisme, parfois d’astrologie, de voyance ou de valeurs new age. Les progrès de l’imagerie cérébrale et de l’informatique montrent que l’esprit influence bien la matière et le corps, et que la pratique de la méditation où la force de la pensée agissent sur différentes parties de l’être humain ; « c’est l’âge d’or des neurosciences contemplatives », selon le moine bouddhiste Matthieu Ricard.

Source

Par  Etienne GOBIN/ paru dans La Massagère / Numéro 18 / 2014.

Table des matières

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x