Fondée en 2005

La relation d’accompagnement, une démarche de socialisation et d’humanisation

Il existe des relations qui socialisent et humanisent : l’accompagnement en est une.

La relation d’accompagnement, une démarche de socialisation et d’humanisation

Il existe des relations qui socialisent et humanisent : l’accompagnement en est une. Dans la façon d’être en lien, d’instaurer une juste distance, d’entretenir de la bienveillance, d’accueillir l’autre tel qu’il est, là où il en est, ces temps relationnels installent un entre-deux propice à la fraternité.

L’accompagnement par les massages-bien-être trouve sa place dans une démarche socialisante. Accueillir l’autre, c’est déjà reconnaître son existence et instaurer les prémisses d’un lien fraternel. Être « un accueillant de l’autre », c’est le reconnaître comme sujet, sans visée, sans a priori, sans condition. C’est faire don d’une hospitalité relationnelle.

C’est la mise en situation d’une relation fraternelle, d’adulte à adulte, où l’autre est reconnu en tant qu’humain, dans son unité et sa spécificité.

La relation d’accompagnement par les massages-bien-être engage à partager, dans l’entre-deux ainsi dégagé, une co- responsabilité : celle de s’humaniser au contact de l’autre ! Cette situation humaine est source d’enrichissement. Difficile d’accéder à sa vérité intérieure sans la présence de l’autre, sans ce face-à-face, sans une réciprocité de compréhension et de disponibilité, sans cette articulation qui favorise un compagnonnage de qualité et de confiance, point d’exploration et de découverte. La démarche de socialisation que la relation d’accompagnement par les massages-bien-être pointe et souligne, s’engage dès lors qu’un être humain se sent membre de l’espèce humaine, relié et affilié. Cette dynamique de socialisation porte en elle l’espérance d’un vivre-ensemble plus solidaire. Cette dynamique qui anime chaque humain libère un besoin d’autonomie, d’individualisation, d’évolution au sein même de la condition humaine. Elle est le fruit d’un ajustement constant des relations et c’est précisément ce mouvement de régulation, dans le lien à l’autre, qui engendre la relation fraternelle.

Celle-ci délaisse l’analyse, le jugement, le faire pour l’autre, pour produire de la liberté, du libre arbitre, de la maturité relationnelle. Même si cela ne dure que le temps d’une relation d’accompagnement, le temps d’une séance, l’humanité s’invite et s’exprime.

Elle naît au moment même où un être humain reconnaît un autre être humain comme son égal, lorsque l’autre n’est plus considéré comme un objet, comme son espace de projection, son terrain de jeu – ou du je –, lorsqu’un respect mutuel oblige chacun à reconsidérer d’où il s’exprime et comment il s’active, se déplace et se meut dans la relation à l’autre. L’accompagnement par les massages-bien-être est une pratique d’humanisation qui rapproche des personnes singulières, authentiques, spécifiques dans un échange qui invite mais n’impose pas, qui suggère l’égalité des rapports dans le sens où la notion de supériorité, d’expertise, s’estompe d’elle-même.

Accompagner, c’est proposer de cheminer un bout de temps, un bout de vie, à côté de, sans influencer, sans saisir, sans diriger, loin de toute position magistrale. Renoncer à avoir une réponse pour l’autre, à une question qui le plus souvent ne nous est pas posée directement, malgré les apparences, est une façon de ne pas récupérer ce qui ne nous appartient pas. Loin de toute indifférence, c’est au contraire prendre soin d’une relation humanisante qui laisse à chacun la ressource de sa parole, de sa solution, de ses possibles et de ses ouvertures. Ce qui s’invente chaque fois, c’est un apport mutuel de liberté. Il en va ainsi de l’accompagnement : un visage libre et respectueux d’un entre-deux relationnel pour une pratique socialisante.

Source

Par  Roger DAULIN/ paru dans La Massagère / Numéro 19 / 2015.

Table des matières

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x