Fondée en 2005

Une belle journée

C’est une belle journée.

Une belle journée

C’est une belle journée. Une journée d’hiver fraîche, bleue et lumineuse, de celles qui donnent envie de respirer, de marcher dans la campagne blanche et givrée, de flâner dans les parcs et dans les ruelles historiques de la ville, de boire un café en terrasse, bien emmitouflé, et de profiter de la chaleur bienfaisante des rayons de ce bas soleil hivernal en fermant les yeux.

Une journée pour redécouvrir sa ville, ses monuments, ses musées, ses quartiers typiques, ses restaurants, ses coins et ses recoins, pour jouer aux touristes. Ou pour découvrir la campagne alentour, celle qui se trouve à quelques pas mais que l’on ne prend jamais le temps d’aller visiter, avec ses champs, ses prés, ses collines, ses forêts, ses bosquets, ses fermes, son parfum frais d’herbe, de paille, de feu de cheminée et de fumier.

S’engouffrer dans une forêt aux odeurs de mousse, marcher dans les feuilles mortes et craquantes de gel, lever la tête pour mieux voir la cime des arbres blancs et majestueux sur ce fond de ciel « bleu froid », percevoir des bruits d’animaux, se sentir petit et se perdre, en se promenant sans but, juste pour le plaisir.

C’est l’occasion d’être pleinement à l’écoute du silence, du vent dans les arbres, d’être pleinement à l’écoute de son corps, de ses émotions, d’être pleinement à l’écoute de soi. C’est parfois le moment de faire le point, de prendre les bonnes décisions, d’avoir des pensées positives et d’avancer.

Un instant pour soi, seul, dans le présent le plus immédiat, dans la minute, dans la seconde.

L’envie de sourire, d’inspirer profondément, de se nourrir de ces précieux instants et d’expirer pour chasser ses soucis, ses tracas.

L’envie peut-être de partager cette journée avec ses proches, ses amis, sa famille, et d’être bienveillants les uns envers les autres. Et sentir comme on est bien, là.

Faire ce que l’on aime : du sport, du dessin, de la peinture, lire, se promener, monter à cheval, jouer avec ses enfants, se faire masser, rendre visite à sa grand-mère, discuter avec des amis… En profiter, se ressourcer.

Une journée pour accueillir avec joie cette sensation de liberté et de sérénité, et pour observer, juste observer, sans jugement, la nature, les passants, les enfants qui jouent.

Une journée qui éveille un sentiment de nostalgie parfois, une nostalgie saine et joyeuse, pleine de souvenirs d’enfance. Et puis une envie, un besoin de retrouver cette âme enfantine, cette innocence si bienfaisante !

Et puis rentrer chez soi, s’asseoir devant un feu de cheminée crépitant, prendre un bain chaud, partager un bon repas en famille, rire ensemble avec un sentiment de devoir accompli, en se disant qu’on a passé une excellente journée. Simple mais excellente.

Source

Par  Claire TEDESCHI/ paru dans La Massagère / Numéro 14 / 2013.

Table des matières

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x