Fondée en 2005

Tourisme et bien-être

Le marché du tourisme de bien-être progresse fortement : ces vacances d’un type nouveau séduisent toutes les générations.

Tourisme et bien-être

Le marché du tourisme de bien-être progresse fortement : ces vacances d’un type nouveau séduisent toutes les générations.

Dans le même temps, les massages-bien-être se démocratisent au quotidien – jusqu’aux lieux du travail. Il était logique que la pratique des massages-bien-être trouve toute sa place et son rôle de détente dans l’espace-temps des vacanciers. Le Bien-Etre est partout. La notion même de bien-être est devenue un « concept clé » du marketing – même si l’univers qu’il évoque est loin d’être balisé clairement. En fait, le « bien-être » représente une telle diversité dans sa définition, ses pratiques et ses applications que la recherche sociologique va se pencher sur son étude, en mai prochain à Nantes (à l’occasion des Journées Guépin 2010 à la Maison des sciences de l’homme). Le duo « tourisme et bien-être » a le vent en poupe – comme le confirme une étude de l’agence IPSOS sur le comportement des vacanciers européens de 2007, qui valide l’importance capitale de la « découverte » et de la « détente » pour des vacances réussies.

Toutes les agences de voyages proposent donc du « séjour bien-être ». Parmi les choix proposés pour nos séjours vacances on trouve une foison de nouvelles prestations « zen » et autres formules « découverte bien-être ». Sur la toile, googler « tourisme et bien-être » c’est découvrir des pages et des pages de séjours touristiques au coeur desquels les prestations de massage-bien-être deviennent presque banales. Depuis vingt ans, le monde du tourisme se développe autour de « concepts » de séjours vacances à tous les prix et dans tous les formats. La thalasso, par exemple, s’est démocratisée avec un marketing visuel de séduction, et des prestations plus axées sur le bien-être que sur l’aspect para-médicalisé. Ce nouveau positionnement a permis d’atteindre une clientèle plus large tout en évitant les clichés du curiste d’autrefois. Les hôteliers, et aussi certaines maisons d’hôtes, suivent cette tendance en investissant de plus en plus dans un spa privé – ou au minimum par l’aménagement de prestations « bien-être à la carte ». D’une tendance, on est donc passé à l’évidence de l’offre et la demande.

Ce contexte est porteur d’opportunités formidables pour les praticiens du massage-bien-être. Mais qui sont précisément les acteurs de ce secteur ? Qui sont ces producteurs de « séjours bien-être » ? Quelle est leur vision du « produit bien-être » ? Quels sont leurs prestataires et que connaissent-ils du massage bien-être ?

Source

Par Patrice MINERY et Osnath HABIB / paru dans La Massagère / Numéro 5 / 2010.

Table des matières

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x