Fondée en 2005

Le sourire intérieur

Il vous est sûrement déjà arrivé de marcher dans la rue, tracassé au sujet de choses que vous avez à faire, de vos rapports avec quelqu’un, de votre travail ou de la vie en général. Vous croisez alors quelqu’un qui vous sourit et, sans même vous en apercevoir, vous lui rendez son sourire.

Le sourire intérieur

Il vous est sûrement déjà arrivé de marcher dans la rue, tracassé au sujet de choses que vous avez à faire, de vos rapports avec quelqu’un, de votre travail ou de la vie en général. Vous croisez alors quelqu’un qui vous sourit et, sans même vous en apercevoir, vous lui rendez son sourire. En une fraction de seconde vos soucis se sont évanouis. Le dos redressé, vous continuez votre marche. Le vrai sourire a des pouvoirs fabuleux.

Quand vous adressez un sourire à quelqu’un, il se sent réconforté. Quand vous souriez à vos plantes, celles-ci captent l’énergie de l’amour et croissent.

En rentrant chez vous, si vous souriez à votre chien et lui caressez la tête, il remuera de la queue en signe de contentement. Si, par contre, vous criez après lui et lui donnez des coups, il ira se tapir dans un coin, grognera ou vous mordra. Le vrai sourire est une marque d’amour, il transmet une énergie réconfortante, dotée d’un pouvoir de guérison. Ceux qui ne sourient pas perdent leur capacité de donner et de recevoir. Leur air sombre, leur manque d’humour face à la vie leur vaut souvent des ulcères ou d’autres dérèglements physiques. A l’inverse, ceux ayant le sourire aux lèvres apportent la joie à leur entourage, ils sont en bonne santé et vivent une existence heureuse.

Nous savons, bien sûr, faire la différence entre une personne gaie et une personne maussade et n’ignorons pas que le bonheur va avec la santé et la tristesse avec la maladie. Mais, en même temps, nous ignorons que le sourire est doté de pouvoirs surprenants. Aux temps anciens, les maîtres taoïstes enseignaient que le sourire intérieur, le sourire envers soi-même, était garant de santé, de bonheur et de longévité. Se sourire à soi-même, c’est comme un bain d’amour, il fait de vous votre meilleur ami. Il apporte à ses pratiquants l’harmonie intérieure.

La pratique du sourire intérieur commence par les yeux, en les sentant se détendre et émettre un sourire profond et radieux. Les yeux sont en relation étroite avec le système nerveux autonome. Celui-ci est divisé en deux : le sympathique et le parasympathique. Le premier commande les réflexes de survie, le deuxième permet au corps de se détendre et de se sentir en sécurité.

Il est générateur de calme, de sentiments d’affection et d’amour, en nous et chez les autres. En détendant les yeux grâce au sourire intérieur, vous libérez votre esprit de tout le poids des tensions corporelles. Lorsque vous sentez vos yeux rayonner d’un large sourire, faites descendre cette énergie dans vos organes vitaux, puis remplissez-les d’un sentiment d’amour. Sentez le se répandre dans tout le système circulatoire. Avec la pratique, cette circulation se fera automatiquement et favorisera le bon fonctionnement des organes concernés.

La maîtrise du sourire intérieur vous fera ressembler à la tortue plongeant la tête dans l’océan de l’inconnu sans éprouver de crainte. Vous créerez la détente intérieure, laquelle vous donnera l’assurance pour faire face à n’importe quelle situation que vous rencontrerez dans votre vie. Votre sourire rejettera au loin la négativité.

Le sourire intérieur fait entrer l’amour dans votre corps là où il est le plus indispensable, car c’est à travers lui que vous vivez. Apprenez à aborder les diverses parties de votre corps avec

affection et respect comme s’ils étaient vos enfants. Vous ne tarderez pas à faire la connaissance de l’amour, de l’énergie de l’amour. Si vous savez persister, votre vie s’épanouira. Votre monde intérieur (organes vitaux, os, sang, cerveau…) vous restituera un corps neuf. Avec lui vos rapports avec les êtres et les choses changeront, ils se feront dans la paix et l’amour. Par conséquent, souriez à vous-même, où que vous soyez, qui que vous rencontriez sur le chemin de votre vie.

Références : « Énergies vitales et autoguérison »,

Mantak CHIA – Editions Dangles

Source

Par  Etienne GOBIN / paru dans La Massagère / Numéro 11 / 2012.

Table des matières

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x