Fondée en 2005

Le corps énergétique

Appelé aussi corps subtil, et décomposé en plusieurs corps, du plus dense au plus céleste, il échappe totalement à notre raison n’étant pas manifesté dans le monde matériel.

Le corps énergétique

Appelé aussi corps subtil, et décomposé en plusieurs corps, du plus dense au plus céleste, il échappe totalement à notre raison n’étant pas manifesté dans le monde matériel. Nous pouvons cependant le sentir, tel un champ énergétique qui infuse tout le corps et nourrit chaque organe et chaque cellule. Il est véritablement une porte d’accès à l’essence de notre Être. Nous pouvons l’imaginer comme une rivière car en amenant profondément notre attention et notre conscience en lui, nous pouvons remonter ainsi jusqu’à la Source. Par le corps énergétique nous sommes reliés au «Grand Tout» non-manifesté.

Habiter son corps, c’est sentir celui-ci de l’intérieur, sentir la vie en nous. Le corps visible n’est qu’une enveloppe, une perception limitée d’une réalité plus profonde. La clé de la réalisation personnelle, c’est d’être en contact permanent avec son corps subtil, de le sentir en tout temps. Plus vous le ferez et plus la fréquence de ses vibrations s’amplifiera. Plus votre niveau vibratoire sera élevé moins la négativité environnante vous perturbera car vous serez comme l’arbre profondément enraciné dans la terre. De plus vous attirerez des situations nouvelles qui résonnent à la même fréquence.

Quant vous êtes en contact avec votre corps énergétique, il se crée également une dimension de vide mental où la relation peut s’épanouir. Malheureusement, la majorité des relations repose principalement sur l’interaction des «mentaux», non pas sur la communication entre êtres humains. Aucune relation ne peut fleurir ainsi et c’est pour cette raison qu’il y a tant de conflits dans les relations.

Commencez par ne pas accorder la totalité de votre attention à votre mental et au monde extérieur. Lorsque vous vous concentrez sur ce que vous faites, sentez en même temps votre corps énergétique aussi souvent que possible. Vous resterez ainsi en contact avec vos racines intérieures. Au lieu de vous projeter mentalement loin du présent, enfoncez-vous plus profondément dans celui-ci en occupant davantage votre corps. L’observation du corps énergétique vous amènera progressivement à un état de rapport intime et permanent avec l’Être.

Cependant, pour pouvoir habiter complètement son corps énergétique il est nécessaire de commencer par se libérer des émotions résiduelles enfouies en nous. N’étant pas suffisamment ancré en nous, celles-ci, au lieu de disparaître telles qu’elles sont apparues, demeurent en nous, s’agglutinent et forment alors en nous le «corps de souffrance», véritable parasite énergétique. Pour amorcer cette libération, commencez par porter votre attention sur vos sensations internes. L’attention est la clé de la transformation, et une attention totale signifie aussi acceptation. Il s’agit de conscientiser les émotions en nous et de pardonner, pour désamorcer les scénarios d’apitoiement et de récrimination qui en découlent. Pardonner, c’est n’offrir aucune résistance à la vie et lui permettre de s’exprimer à travers nous.

« Être présent à l’instant… »

Lorsque votre conscience est dirigée vers l’extérieur, le monde et le mental voient le jour. Lorsqu’elle est dirigée vers l’intérieur, elle actualise sa propre source et retourne à sa demeure originelle dans le non-manifesté. Alors, au minimum, n’accordez pas toute votre attention au monde extérieur et au mental, préservez-en une partie vers l’intérieur, en particulier dans le cadre de vos relations ou quand vous êtes dans la nature. Sentez l’immobilité au plus profond de vous, ce vide intérieur. En maintenant cette porte ouverte, vous sentirez, petit à petit une profonde sensation de paix intérieure vous envahir, indépendamment de ce qui se passe dans le monde extérieur.

L’intemporel et le non-manifesté sont liés, vous ne pouvez pas être dans votre corps sans être intensément présent à l’instant, ainsi le corps énergétique est intemporel. Lorsque vous êtes intensément conscient de l’instant présent, vous devenez, en même temps, conscient du non-manifesté, tel le rayonnement et la force de votre présence consciente. Vous entrez ainsi dans le royaume des sens et pouvez sentir l’essence divine dans chaque créature, chaque fleur, chaque pierre et vous réalisez que tout ce qui est, est sacré. Le toucher est, évidemment aussi, porteur de cette dimension divine quand il est pratiqué avec une intense présence. A nous d’entrer dans cette dimension intérieure et d’en nourrir notre pratique des massages-bien-être.

À lire absolument :
« Le pouvoir du moment présent » Eckhart Tolle, éditions Ariane

Source

Par Etienne GOBIN / paru dans La Massagère / Numéro 9 / 2012.

Table des matières

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x