logo FFMBE

Mes formations en massage bien-être

Annuaire des formations agréées FFMBE

Fondée en 2005

Mes formations en massage bien-être

Annuaire des formations agréées FFMBE

Foire aux questions

FAQ / pour tout savoir sur les formations aux métiers du bien-être

A propos de la formation au métier de masseur·se

Il existe plusieurs centaines d’organismes qui proposent des formations aux différents métiers du massage bien-être. La profession n’étant pas réglementée, chacun peut s’improviser formateur ou centre de formation. La FFMBE œuvre à une structuration de la profession et délivre son agrément aux organismes de formation qui s’engagent sur la qualité des contenus et leur conformité au référentiel métier national des masseur·se, praticien·ne en massage bien-être.

En savoir plus : formation-massage-pourquoi-choisir-une-ecole-agreee-ffmbe/

À l’issue d’un cursus de formation initiale, les organismes de formation agréés FFMBE délivrent une attestation de formation certifiant que le stagiaire a suivi et validé la totalité de son parcours de formation.

Il n’y a pas de diplôme de masseur en France. À l’issue de votre cursus de formation au sein d’un organisme de formation agréé FFMBE, celles-ci vous délivrent une attestation de formation.

En France, le massage n’est pas réglementé. Rien n’empêche une personne sans formation d’exercer. Cependant, à la FFMBE, nous ne cautionnons pas cette démarche et considérons qu’il est essentiel, pour exercer, de recevoir une formation suffisamment complète. Tous les organismes de formations agréés auprès de la FFMBE répondent à cette exigence et forment leurs stagiaires selon le principe d’un socle minimum de formation conformément à notre référentiel métier.

En savoir plus : https://ffmbe.fr/referentiel-metier

Il n’est pas recommandé de commence à exercer professionnellement avant l’obtention de votre attestation de formation. Cette attestation est nécessaire pour engager vos démarches d’installation professionnelle tel que : adhésion à la FFMBE, déclaration d’activité, souscription d’une assurance RCpro, etc. Ces démarches doivent précéder toute prestation rémunérée.

Les diplômes étrangers ne sont pas reconnus en France. Vous pouvez néanmoins bénéficier d’une reconnaissance de votre formation et/ou de vos acquis professionnels, sans pour autant avoir suivi un cycle de formation agréé FFMBE. Selon votre parcours, cette reconnaissance peut se faire par équivalence directe, ou bien nécessiter un complément de formation, un complément d’expérience ou une évaluation externe.

En savoir plus : https://ffmbe.fr/vae-et-mobilite/

A propos du métier de masseur·se

En France la profession de masseur n’est pas réglementée. Cela signifie que son exercice est libre, sous condition de respecter les règles d’emploi, de déclaration, d’assurance et d’activité commerciale qui s’imposent à toutes activités. Le plus souvent les masseurs professionnels exercent en tant que profession libérale non réglementée, sous statut de micro-entrepreneur. Les organisations professionnelles, telle la FFMBE, militent pour la fixation d’un socle de règles, notamment en matière de formation, qui puissent garantir un exercice de qualité.

Le code NAF – APE correspondant à l’activité de massage bien être est le 9604Z. Ce dernier est réservé à toutes les activités entrant dans le cadre de l’entretien corporel. En effet, l’INSEE a regroupé tous les métiers du bien être corporel sous un seul et même code.

Ce code NAF – APE comprend : les activités d’entretien corporel telle que celles fournies par les bains turcs, les saunas et les bains de vapeur, les solariums, les stations thermales, les instituts d’amaigrissement et d’amincissement, les instituts de massage, etc.
Cette sous-classe ne comprend pas : les massages et traitements médicaux (cf. 86.90E) / les activités des clubs et centres de santé, de culture physique et de musculation (cf. 93.13Z).

La très grande majorité des masseurs déclarent leur activité sous le régime avantageux de la micro-entreprise, néanmoins ce choix ne doit pas être automatique car son intérêt dépend de votre situation (professionnelle, fiscale…) et du volume de charges que génèrera votre activité.

Oui. Il est possible d’exercer sous un statut salarié.

La grande diversité des techniques de massage et de relaxation (habillé, non habillé, sur table, sur chaise, au sol…) permet une pratique tous azimuts : au sein d’un local aménagé, mais également dans tout lieu suffisament adapté : entreprise, hôtel, spa, gîte, camping, maison de retraite, école, etc.

Il n’existe pas, à ce jour, une telle étude. Nous avons, en revanche, rédigé en 2018, un article sur l’environnement juridique, sociétal et économique du métier de masseur-bien-être (mettre lien vers l’article)

Le Code de déontologie des masseur·se·s, praticien·ne·s en massages bien-être a été publié en 2021 par la FFMBE. Il rassemble des principes éthiques et devoirs communs à l’ensemble des métiers du massage. 

En savoir plus : https://ffmbe.fr/code-deontologie-metier-masseur-2/

Le masseur-kinésithérapeute est un professionnel de santé, dont l’activité est réglementée par le code de la santé publique. Il est seul habilité à pratiquer des massages à buts thérapeutiques. Le masseur bien-être, quant à lui, peut pratiquer toutes autres formes de massages de bien-être, de prévention et d’accompagnement à la santé, dès lors qu’ils ne comportent pas de gestes thérapeutiques. La profession de masseur n’est pas réglementée. Elle est cependant encadrée par des organisations professionnelles, telle la FFMBE.

Le massage est un art tout autant intellectuel que manuel. L’exercer nécessite en tout premier lieu d’être soi-même apaisé et à l’écoute de l’autre. Les qualités manuelles et corporelles sont importantes. Le métier nécessite une bonne condition physique, une intelligence du mouvement et des mains aux multiples aptitudes.
Pour une vision complète, le mieux est de se référer au référentiel métier de masseur, élaboré par la FFMBE, dont chacune des compétences sous-tend de multiples qualités pour les acquérir et les mettre en œuvre. Les organismes de formation peuvent également apporter des réponses plus ciblées, en adéquation avec les nombreuses disciplines que comporte l’univers du massage.

A propos du déroulement des formations

Chaque organisme de formation fixe ses propres modalités d’inscription. Celles-ci varient également selon la nature de la formation et la possibilité ou non d’une prise en charge. Nous vous invitons donc à les contacter directement.

Les cycles de formation professionnelle agréé FFMBE comportent au moins 200 heures d’enseignements, 90 heures de pratique attestée et 10 heures de pratique supervisée. Chaque école étant libre de définir ses propres niveaux quantitatifs, les cycles proposés comportent souvent un nombre d’heures plus élevé que les minimas fixés par la Fédération. Une formation complète s’étale généralement sur 8 à 16 mois.

Les formations à distance en massage ne permettent pas de se former à une pratique professionnelle, qui nécessite de nombreuses heures d’apprentissage supervisé en présentiel pour masser (apprendre) et être massé (ressentir). Pour les particuliers, les formations à distance permettent cependant de découvrir, s’initier à une technique, mais aussi, pour les professionnels, d’approfondir ses connaissances dans une démarche de formation continue. 

Chaque organisme a son organisation propre, adaptée aux enseignements transmis, avec des sessions de formation de 2 à 7 jours, sur un rythme variable. La formation en présentiel est généralement complétée de pratiques à réaliser hors du temps de formation, et peut aussi s’accompagner de modules de formation à distance. Nous vous invitons donc à contacter directement les organismes de formation.

Une journée de formation dure 7 heures. Les organismes de formation adaptent généralement les horaires aux contingences de déplacement des stagiaires : démarrage plus tardif le premier jour, départ plus précoce le dernier jour. Les horaires de formation sont communiqués assez tôt pour permettre à chacun de s’organiser. Ils peuvent varier d’une école et d’une formation à l’autre.

Un groupe de formation compte généralement 8 à 12 participants, toujours en nombre pair afin de constituer des duos de massage (masser et être massé). Le nombre de stagiaires varie selon l’organisation matérielle et pédagogique de chaque école.

Lorsque vous vous engagez à participer à une formation, vous signez un contrat avec votre organisme de formation. Ce contrat doit clairement établir les conditions relatives à l’interruption d’un cursus. Renseignez-vous au préalable auprès de votre futur organisme de formation.

Les organismes de formation agréés FFMBE s’engagent à faire passer un examen à leurs stagiaires à l’issue de leur formation. Cet examen final est évalué par un jury composé d’un modèle et de deux examinateurs. Des évaluations pédagogiques intermédiaires sont également réalisées tout au long de la formation.

Oui, il est possible d’échouer à son examen de fin de formation. Néanmoins, les organismes de formation mettent tout en oeuvre pour faciliter votre réussite : évaluation continue, temps de révision… N’hésitez-pas à vous renseigner sur les conditions d’examen, les modalités d’évaluation continue et le taux de réussite des précédentes promotions.

A propos du coût de la formation professionnelle

Comportant au minimum 200 heures de formation en présentiel, mais aussi des heures d’enseignement à distance et en supervision, une formation initiale agréée coûte généralement entre 4000 et 6000 euros nets. Les durées et tarifs de formation variant d’un organisme à l’autre, nous vous invitons à les contacter directement.

Les organismes de formation proposent généralement un échéancier de paiement tout au long du déroulement de la formation engagée, chaque session suiv devant être réglé préalablement. Chaque organisme fixant ses propres modalités, nous vous invitons à les contacter directement.

Selon votre situation (étudiant, salarié, en recherche d’emploi…), différents financement peuvent intervenir pour prendre en charge tout ou partie de votre formation. Les organismes de formation agréés sont engagés dans les procédures d’agrément facilitant ces prises en charge. Nous vous invitons à contacter votre futur organisme de formation pour connaitre les possibilités de prise en charge et les démarches à engager.

Votre question n’est pas dans la liste ?

Posez-la nous et nous vous répondrons au plus vite.

D’autres FAQ pour vous ! 

Que vous soyez intéressés par l’adhésion FFMBE ou que vous souhaitez vous renseigner sur l’annuaire nationale pour les masseurs bien-être France massage®, nous répondons à toutes vos interrogations.